Microsail : Naviguer avec la dérive relevée?

Bienvenue à nos amis les croiseurs, Corsaires et autres flibustiers !

Modérateur : jerodada

Christophe J
Messages : 47
Enregistré le : 08 sept. 2006 12:23
Bateau : Non renseigné

Microsail : Naviguer avec la dérive relevée?

Message par Christophe J » 22 janv. 2007 9:38

Chers tous,

N'ayant pas encore eu le courage de m'essayer à ce genre d'acrobatie je préfère poser la question avant de tenter le diable:

Avec un Microsail correspondant à la description Monotype de la jauge (Lest interne 180 Kg + dérive 37 Kg), est-il possible de faire du portant (grand largue/vent arrière) en relevant la dérive?

Risque-t-on de faire chapeau au moindre déplacement d'un équipier?
Si c'est possible, combien de dérive faut-il laisser?
Est-ce que ça vaut le coup en terme de vitesse?

En cas de départ au lof j'imagine que ça devient tout de suite le chaos...?

Christophe

Avatar du membre
MisterBed
Messages : 572
Enregistré le : 08 juil. 2005 13:01
Prénom : BRUNO
Bateau : Professeur en Lycée Professionnel
Maintenance navale et menuiserie.
Localisation : GUJAN MESTRAS (33)
Contact :

Message par MisterBed » 22 janv. 2007 10:23

Bonjour à toi,

A question facile, réponse difficile.
Je m'explique : il y a plusieurs configurations et donc plusieurs réponses en fonction de ton bateau.
Mais pour les généralités, il faut que tu saches que :

- au portant, remonter la dérive permet au bateau de "démarrer" plus vite à chaque risée en réduisant la trainée de la dérive et en permettant de dériver plutôt que de forcer le bateau à naviguer en ligne. Donc, il te faut bien anticiper les risées pour être si possible déjà dans l'axe du vent et dans un direction légérement plus haute que ta bouée. Sinon tu finiras bien en dessous ...

- ce n'est pas intéressant de remonter de la dérive au travers ... sauf de moitié dans la baston.

- que la jauge interdit de rentrer totalement la dérive, tu dois laisser à minima 20 cm dépoassant de la coque. (à vérifier sur la jauge 2007)

Pour les cas particuliers :

- Tu ne peux pas remonter plus de dérive que ton bateau l'accepte. Il faut qu'il continue à redresser ses 10 kg en tête de mât dans tous les cas. Alors, si ton bateau est modifié en "monotype" depuis une version dériveur ou quillard, il te faut faire le test en rentrant progressivement ta dérive jusqu'à trouver la position maximale assurant le redressement.

- Même s'il s'agit d'une version d'origine (modèle ADN ou F Roy par exemple, et à fortiori un MicroFlotte) fait tout de même le test précédent, c'est trop con de se retrouver sur le toit, bien stable à l'envers ...

Pour ma part, je remontais la dérive sur les modèles monotypes jusqu'au haut du puit de dérive, au dessus, je n'y trouvais aucun intérêt réel, si ce n'est d'enlever les algues à la fin des bords de vent arrière.

Pour la stabilité, à part dans la baston, pas de risque de partir au tapis avec la dérive relevée, du moins pas plus qu'avec la dérive en bas ...

Et remonter la dérive en partie sur les bords de grand largue réduit les risques de départs au lof en permettant au bateau de déraper plutôt que de gîter et de se faire le croc-en-jambe fatal ...

:sm1: Bonnes nav !
Simples et rapides : naviguez en MICRO !

Avatar du membre
Phil de Troy
Messages : 3424
Enregistré le : 24 déc. 2003 0:38
Prénom : Philippe
Bateau : Micro Proto Shanta
Localisation : Seneffe (BEL)
Contact :

Message par Phil de Troy » 22 janv. 2007 16:13

Le Microsail en configuration "Q" (570 kg) a quand même au moins deux chavirages connus en régate, alors qu'en principe la dérive est blouée en position basse, et dans ces conditions, le "Q" relève plus de 15 kg (jusqu'à 19) en tête de mât...

Pour le "D" et le "M", j'ai très peu d'info, juste des tests "réussis" sans mention du poids relevé et de la position de la dérive. Difficile donc de donner une réponse complète. On a imposé de laisser au moins 20cm hors de la coque, histoire de donner à l'équipage un moyen de plus d'empêcher le bateau couché de se retourner complètement.
Dans tous les cas, il faut absolument que la butée haute soit en place en navigation, si la dérive est remontée au-dessus de sa position, le bateau sort de ses limites minimales de sécurité.
Merci d'être venus si nombreux régater en Belgique depuis plus d'un tiers de siècle !
Mon (vieux) site Web personnel - Les pages de mon Micro -
Quelques pages techniques Micro - Mes dernières aventures océaniques

Christophe J
Messages : 47
Enregistré le : 08 sept. 2006 12:23
Bateau : Non renseigné

Message par Christophe J » 23 janv. 2007 10:07

En fait je ne vise pas la régate (du moins pas encore car il faut que j'apprenne à domestiquer la bête à la faveur de paisibles croisièrs côtières).

Ma question est surtout destinée à gagner en facilité de manoeuvre, tenue de cap au portant, comme indiqué dans la première réponse.

Cet automne j'ai fait une première sortie de 4 jours (en solitaire qui plus est), par un temps interdisant autre chose que la GV au troisième ris et le foc No 2, maxi.

Le bateau se tient bien mais je n'ai pas encore vu ce que ça donne à plusieurs et avec tout dessus...

Christophe

Avatar du membre
MisterBed
Messages : 572
Enregistré le : 08 juil. 2005 13:01
Prénom : BRUNO
Bateau : Professeur en Lycée Professionnel
Maintenance navale et menuiserie.
Localisation : GUJAN MESTRAS (33)
Contact :

Message par MisterBed » 23 janv. 2007 11:09

Christophe,

Peux-tu donner quelques infos sur ton bateau ? Avec cela il sera plus facile de répondre à tes questions. Du genre: constructeur, poids du bateau, aménagement croisière ou dépouillé (poids dans les hauts), année de construction, modèle du mât (tube rond, Z 170 ou 145), poids de la pelle de safran, ancien lest sous la coque du type dériveur, modifications éventuelles apportées à la structure, moteur HB à poste sur le tableau arrière, etc.
Simples et rapides : naviguez en MICRO !

Christophe J
Messages : 47
Enregistré le : 08 sept. 2006 12:23
Bateau : Non renseigné

Message par Christophe J » 23 janv. 2007 14:04

MisterBed a écrit :Christophe,

Peux-tu donner quelques infos sur ton bateau ? Avec cela il sera plus facile de répondre à tes questions. Du genre: constructeur, poids du bateau, aménagement croisière ou dépouillé (poids dans les hauts), année de construction, modèle du mât (tube rond, Z 170 ou 145), poids de la pelle de safran, ancien lest sous la coque du type dériveur, modifications éventuelles apportées à la structure, moteur HB à poste sur le tableau arrière, etc.

Eh bien c'est un bateau construit par CNL (Saumur) en 1999:
-Monotype
-Lest interne
-aucun aménagement actuellement (si on oublie un petit coffre de 40x30cm environ dont le couvercle fait office de marche de descente)
-Mat Zspars section plus ou moins carrée, avec une partie rétreinte en haut mais j'ignore le numéro.
-Safran: une grosse pelle en CP assez lourde (je sais c'est vague, peut-être 5 kilos)
-Moteur Johnson 3 cv à poste sur le tableau (entre 13 et 15 kilos)

J'ai une photo assez correcte, mais je ne sais pas comment la faire passer dans le message...

Avatar du membre
MisterBed
Messages : 572
Enregistré le : 08 juil. 2005 13:01
Prénom : BRUNO
Bateau : Professeur en Lycée Professionnel
Maintenance navale et menuiserie.
Localisation : GUJAN MESTRAS (33)
Contact :

Message par MisterBed » 24 janv. 2007 16:22

OK je connais.
Normalement (hors vice de construction comme un pont trop lourd par exemple) tu redresses quelque chose comme 15 kg en tête de mât avec la dérive en position basse. Donc, fait tes tests de stabilité cet été les pieds dans l'eau avec la dérive relevée en ne laissant dépasser que les 20 cm de la jauge (marchepieds ...) pour être sûr de pouvoir redresser dans la plus mauvaise configuration et tu rentre si possible ton HB en fond de câle quand ça secoue et c'est tout bon pour naviguer. Tu peux relever ta dérive de moitier sans risque pour assagir ton bateau au portant, quelque soit le temps. Il ne deviendra pas une patinoire pour autant. Et avec ton mât, qui doit être un Z170, puisque le seul autorisé en course en 1999, tu vas avoir de soucis dans les rafales ...

Alors, bon vent et à bientôt sur l'eau.

nb. Je te conseille de faire un traitement epoxy contre l'osmose en prévention si d'aventure tu laisses ton micro à l'eau pendant la saison. Ce n'est pas lié à la construction mais les micro régates sont construit léger, avec peu de gelcoat pour gagner du poids, et de plus, comme on les pose souvent sur le sable de la plage, ça raye et pluis après ça peut s'osmoser.
Sinon, pas de soucis à prévoir avant une bonne trentaine d'années...
Simples et rapides : naviguez en MICRO !

Avatar du membre
Pierre-Jean DELPEUCH
Messages : 1013
Enregistré le : 12 févr. 2005 14:09
Localisation : Villenneuve / Lot
Contact :

Message par Pierre-Jean DELPEUCH » 24 janv. 2007 17:52

Pour mettre la photo c'est simple...
-il faut d'abord l'héberger sur un site internet genre imageshack ou un blog,
-puis copier l'adresse url de l'image,
-la coller dans ton message,
-sélectionner l'adresse que tu viens de copier et cliquer sur "Img"
-Valider le message et le tour est joué.

Bon courage :wink:

Christophe J
Messages : 47
Enregistré le : 08 sept. 2006 12:23
Bateau : Non renseigné

Message par Christophe J » 24 janv. 2007 22:32

Merci pour le tuyau concernant l'intégration d'images. Allez, je tente, avec une vue du bateau (Aneva 3) et une de la cabine prise depuis la pointe avant.

J'espère que ça va marcher, sinon merci pour votre patience.

Pour ce qui est de la minceur du gelcoat, c'est vrai que j'ai été surpris de pouvoir voir la vague d'étrave à travers le stratif depuis l'intérieur de la cabine, alors que le soleil bas sur l'horizon éclairait le côté du bateau. Pas très réconfortant.

J'espère qu'il n'y aura pas de vices cachés... En tout cas la structure a l'air assez robuste et le pont ne craque pas sous les pieds comme certains Jeanneau.


Question osmose le bateau sera à flot une quinzaine par an, trois semaines à tout cassé donc je pense ne pas trop avoir de souci.

Christophe

Nouvelle image:

Image
Modifié en dernier par Christophe J le 25 janv. 2007 10:35, modifié 2 fois.

Christophe J
Messages : 47
Enregistré le : 08 sept. 2006 12:23
Bateau : Non renseigné

Message par Christophe J » 24 janv. 2007 22:35


Avatar du membre
MisterBed
Messages : 572
Enregistré le : 08 juil. 2005 13:01
Prénom : BRUNO
Bateau : Professeur en Lycée Professionnel
Maintenance navale et menuiserie.
Localisation : GUJAN MESTRAS (33)
Contact :

Message par MisterBed » 24 janv. 2007 22:52

Belle tentative ! Mais rappelle toi que les images que tu envois sur le forum ne doivent pas dépasser 640 pixels en largeur sous peine de ruiner la mise en page de la page ... Tu peux éditer à nouveau ton message en remplacant ton image actuelle par une image dont tu auras préalablement réduite à 640 pixels de largeur. Il y a sur ImageShack la possibilité de réduire l'image sélectionnée dans différents formats, c'est simple et rapide.

Pour les vices cachés, t'inquiète, y'en a sûrement pas.
Et quant à voir le soleil ou le niveau de l'eau à travers la coque, c'est normal et sans incidence sur la solidité de ce genre de bateaux rapides.
Y'en a qui supportent pas, c'est pour ça qu'on colle d'horribles vaigrages sur les productions de croisière. Pas de ça sur nos micros !
Simples et rapides : naviguez en MICRO !

Avatar du membre
Denis
Site Admin
Messages : 2059
Enregistré le : 20 déc. 2003 10:17
Prénom : Denis
Bateau : Neptune 550
Club : Virtual Regatta
Localisation : Rennes
Contact :

Message par Denis » 24 janv. 2007 23:50

Salut Christophe,

Notes que tu peux éditer ton message en cliquant sur le bouton éditer en haut à droite, et réintroduire un lien avec une image de taille raisonnable comme cela t'a été suggéré ci-dessus.

Merci d'avance,

Ze ouaibmasteur

Avatar du membre
MisterBed
Messages : 572
Enregistré le : 08 juil. 2005 13:01
Prénom : BRUNO
Bateau : Professeur en Lycée Professionnel
Maintenance navale et menuiserie.
Localisation : GUJAN MESTRAS (33)
Contact :

Message par MisterBed » 25 janv. 2007 14:44

:lol: Tu joues les extrèmes ! Maintenant ton image fait 150x128 pixels ...
Pour ta prochaine réedition, repart de ta photo d'origine trop grande, réduit la en 600 pixels de large et repasse par ImageShack. Tu devrais avoir la bonne taille à l'arrivée. On a tous connu ce genre de soucis, t'es pas le premier. COURAGE !

Pour jouer avec tes images, tu peux télécharger Gimp en version 2.2.13, c'est gratuit et aussi puissant que le Photoshop 7.0 que j'utilise pour mon boulôt. A toi de jouer.
Simples et rapides : naviguez en MICRO !

Avatar du membre
Phil de Troy
Messages : 3424
Enregistré le : 24 déc. 2003 0:38
Prénom : Philippe
Bateau : Micro Proto Shanta
Localisation : Seneffe (BEL)
Contact :

Message par Phil de Troy » 25 janv. 2007 14:59

Plus simple, mais avec de possibles pertes de qualité, utiliser directement MS Paint et Image > Etirer/incliner et choisir le taux de réduction horizontal et vertical.

Si tu as MS Office, meilleur résultat et ajustement très précis de la taille avec MS PhotoEditor

La solution la plus simple... ouvrir la source avec Internet Explorer, dans la configuration par défaut, les images JPEG sont zoomées à la taille de l'écran, adapter la fenêtre pour réduire la photo à la bonne taille, faire une saisie d'écran [Impécr] ou [PrtScr], coller l'écran dans un nouveau fichier MS Paint, glisser pour mettre le coin de la photo dans le coin supérieur gauche de l'écran, ensuite rogner à gauche et en bas et suvegarder comme JPEG...
Merci d'être venus si nombreux régater en Belgique depuis plus d'un tiers de siècle !
Mon (vieux) site Web personnel - Les pages de mon Micro -
Quelques pages techniques Micro - Mes dernières aventures océaniques

Christophe J
Messages : 47
Enregistré le : 08 sept. 2006 12:23
Bateau : Non renseigné

Message par Christophe J » 25 janv. 2007 16:21

Bah allez, je trouve que ce n'est pas trop mal... En cliquant sur la miniature on arrive à une photo de taille assez digeste qui permet de voir le bateau.

Tiens, quelqu'un sait il combien de microsail sont sortis de chez CNL, et pourquoi ils ont arrêté leur production?

Des questions, toujours des questions...

Répondre