Le mât du micro, démâtage et améliorations

Pour discuter de vos astuces et de vos réglages d'enfer
Avatar du membre
jerodada
Messages : 760
Enregistré le : 10 févr. 2014 11:01
Prénom : Jerome
Bateau : Neptune 550
Club : Les Voiles Marseillanaises
Localisation : Béziers
Contact :

Re: Le mât du micro, démâtage et améliorations

Message par jerodada » 08 avr. 2021 8:50

Pourquoi dis tu que tes travaux ne sont pas à la jauge? Comme pour Il Furioso, je trouve au contraire super de montrer les restaurations(mot utilisé à dessein)
A bientôt
Jérôme

john duff
Messages : 470
Enregistré le : 22 mai 2013 13:51
Prénom : Jonathan
Bateau : Il Furioso
Club : CV Rives de Léran

Re: Le mât du micro, démâtage et améliorations

Message par john duff » 08 avr. 2021 9:42

Hello !

En gros un gousset c'est une équerre. Dans mon discours, cette équerre renforcerai la liaison pont/coque. Ci dessous l'intérieur de Hurle Vent. Les renforts font 5mm d'ep. Alors j'imagine pas quelque chose d'aussi important, mais déjà des équerres 20 x 15 x 1 (cm) serait pas mal).
Après, attention à ne pas trop abuser des varangues/renforts, on va se heurter à juste titre à l'habitabilité vs volume intérieur vs jauge micro

Je ne suis pas forcément favorable à l'utilisation du carbone pour la coque. Un renfort verre époxy, c'est déjà pas mal, mais bon, je râlerai pas parce que d'autre en utilise ! (juré !!!! :sm22: )

Je viens de regarder la fiche technique Neptune, sauf erreur de ma part :sm106: on ne parle pas de la matière du mat => mat carbone autorisé par les règles micro => pas de spécification Neptune => autorisé !!!

Avec Gaet, on est passé sur proto parce que le mondial et les euros micro nous plaisent, et scratch bien entendu !
Mais si on était resté en France, avec de l'OSIRIS, je pense qu'on serait resté en Neptune. C'est une vraie saloperie ce Neptune en compensé !!!

Pour passer le Neptune dans la catégorie vintage, je suis complètement contre ! Le vintage est fait pour les First 18, micro challenger, et autre vieux micro trèèèès lent. Le Neptune peut, sait rivaliser avec les Flyers ! Microbe, Il Furioso, Crijosean et bien d'autre Neptunes auparavant l'ont bien prouvé.

J'ai certainement un discours très tranché, je m'excuse si je froisse certain, mais on parle quand même de compétition. Il n'y a pas de secret, c'est pas en naviguant 3 fois pas ans qu'on peut imaginer faire des miracles et toucher les autres Micros. Modjo au début était vraiment proche de nous, puis à moins naviguer, ils étaient moins collé...
Il faut aussi du temps pour le bateau, s'en occuper et prendre le temps de re-lifter papi (le bateau !) pour qu'il t’emmène au 7ième ciel ! :mrgreen:

john duff
Messages : 470
Enregistré le : 22 mai 2013 13:51
Prénom : Jonathan
Bateau : Il Furioso
Club : CV Rives de Léran

Re: Le mât du micro, démâtage et améliorations

Message par john duff » 08 avr. 2021 9:46

Comme dans mes mails, donc après coup, la pièce jointe...
int HV2.jpg
int HV2.jpg (409.4 Kio) Vu 549 fois

Pti'hobou
Messages : 80
Enregistré le : 26 déc. 2016 18:23

Re: Le mât du micro, démâtage et améliorations

Message par Pti'hobou » 08 avr. 2021 10:01

jerodada a écrit :
08 avr. 2021 8:50
Pourquoi dis tu que tes travaux ne sont pas à la jauge? Comme pour Il Furioso, je trouve au contraire super de montrer les restaurations(mot utilisé à dessein)
Je dis ça car on m'a dit que les pains de polystyrène placés ici n'étaient peut-être pas à la jauge et qu'il faudrait que je les retire. Je pense que tout ce qui accroît la sécurité (ici ça augmente le poids en plus) doit être autorisé.

Pti'hobou
Messages : 80
Enregistré le : 26 déc. 2016 18:23

Re: Le mât du micro, démâtage et améliorations

Message par Pti'hobou » 08 avr. 2021 10:03

john duff a écrit :
08 avr. 2021 9:46
Comme dans mes mails, donc après coup, la pièce jointe...

int HV2.jpg
Magnifique ! ya du charbon ici !

Eric Flurian
Messages : 56
Enregistré le : 21 févr. 2014 6:41
Prénom : ERIC
Bateau : NEPTUNE 550
Club : CYVGL

Re: Le mât du micro, démâtage et améliorations

Message par Eric Flurian » 08 avr. 2021 10:05

Bonjour à tous,
j'ai lu avec attention vos différents message.
Le démâtage : Du vent par claque quand même ... on est sur le grand large, peut-être une petite faiblesse au niveau des bdf et hop le mauvais tour est joué :(
Je suis loin d'être un spécialiste mais en jouant avec cette catégorie de bateau dans ces conditions là je pense qu'il n'y a rien d'étonnant que cela puisse arriver. Et si j'avais été dispo ce jour là nous aurions peut-être été deux dans ce cas au lieu d'un.... Je ne suis pas certain que l'on puisse dire qu'un Neptune soit "fragile"
Mais comme vous l'avez si bien dit, son âge avec tout ce qui va avec fait que...
Dans le titre du poste il y a "Améliorations"

Je suis complètement d'accord sur :

Une chose est sûr, les Neptunes sont de formidables micro, qu'il faut rigidifier pour la performance, mais surtout pour la sécurité !
Nos bateaux sont vieux, plus aussi résistant qu'avant, donc il faut les faire évoluer si nous voulons continuer de naviguer avec et surtout d'être compétitif face à des flyers !
Je viens par ailleurs de comprendre éventuellement que la coque ''trop souple'' sur les Neptune (ça c'est vrai !), pourrait un peu pomper ... et casser le mât ? Je comprends ça en voyant ta référence à ta varangue que j'ai bien vu dans ta reconstruction.

Ceci dit, on va se heurter aux autres, qui vont nous rabâcher que le bateau doit être conforme au bateau mère et blablabla...
On a eu droit à la des réflexions pour le furieux...
Mais, avec notre jauge à restriction, nous pouvons faire évoluer nos Neptunes, les renforcer, avec du carbone (ce n’est pas si cher vu les quantités utilisées) puisque ce n’est pas interdit.
Même le mât carbone n’est pas interdit, il implique juste une pénalité d’un 1/2 groupe.
Les Go sont mieux construits et plus rigides que les Neptunes des années 90 et eux même mieux que les neptunes des années 80 et pourtant on court tous en temps réel.

Complètement d'accord sur le fait que :

Pour ce qui est du bateau mère, Ok mais quid de la sécurité quand on voit ce qui est arrivé à Frédéric. Nous avons pas mal discuté au sein de MicroClass pour faire apparaitre une catégorie vintage pour nos Neptune et les Microsail afin d'avoir un classement plus en rapport avec les performances (sur le papier de nos bateaux). Les italiens l'ont mis en place car leur parc de bateaux est vieillissant et ils ne veulent pas exclure les unités anciennes; Nous avons en France abandonné l'idée. J'ai défendu cette catégorie vintage mais j'ai changé d'avis. Ne pourrions nous pas au sein de la classe Neptune, revoir un peu notre vision des choses et abandonner cette notion de bateau mère pour évoluer et permettre , en définissant les améliorations possibles, d'optimiser et sécuriser nos bateaux.

Je n'ai pas suffisamment de recul sur la série par rapport à vous. Mais je pense que pour le bien de notre série il faudrait que les propriétaires puissent améliorer leurs bateaux sans se sentir "en faute", comme on peut le lire sur ce post.

Le Neptune est un bateau performant, abordable, polyvalent et c'est pour cette raison qu'on l'achète.
Il ne faut surtout pas perdre ces équipages.
Les équipages devants régulièrement le reste lorsqu'ils changent de canote...(El Diablo les Furieux) Donc le bateau ne fait pas tout même si un bateau doit être rigide, au poids et avec des voiles propres.
On devrait pouvoir sans se sentir en dehors de la jauge améliorer nos Go Neptunes, et quand je dis améliorer c'est faut, c'est plutôt l'entretien qui permet de conserver les qualités de nos Neptunes plus que de les améliorer je pense.
Jérome je suis content que tu aies changé d'avis, je n'étais pas "excité" par un classement Vintage, encore une série de plus...
Après je ne sais pas comment il faudrait faire mais vous devez savoir ça mieux que moi.

Eric Flurian
Messages : 56
Enregistré le : 21 févr. 2014 6:41
Prénom : ERIC
Bateau : NEPTUNE 550
Club : CYVGL

Re: Le mât du micro, démâtage et améliorations

Message par Eric Flurian » 08 avr. 2021 10:09

D'accord à 200 % Jonathan

Avatar du membre
jerodada
Messages : 760
Enregistré le : 10 févr. 2014 11:01
Prénom : Jerome
Bateau : Neptune 550
Club : Les Voiles Marseillanaises
Localisation : Béziers
Contact :

Re: Le mât du micro, démâtage et améliorations

Message par jerodada » 08 avr. 2021 10:19

Bien évidemment d'accord aussi. Ce forum est bien le lieu qui puisse faire avancer les choses et l'avis d'experts que sont Jonathan et Gaëtan nous est précieux.
A bientôt
Jérôme

Avatar du membre
jerodada
Messages : 760
Enregistré le : 10 févr. 2014 11:01
Prénom : Jerome
Bateau : Neptune 550
Club : Les Voiles Marseillanaises
Localisation : Béziers
Contact :

Re: Le mât du micro, démâtage et améliorations

Message par jerodada » 08 avr. 2021 10:20

john duff a écrit :
08 avr. 2021 9:46
Comme dans mes mails, donc après coup, la pièce jointe...

int HV2.jpg
Parfait je comprends mieux la notion de renfort
A bientôt
Jérôme

john duff
Messages : 470
Enregistré le : 22 mai 2013 13:51
Prénom : Jonathan
Bateau : Il Furioso
Club : CV Rives de Léran

Re: Le mât du micro, démâtage et améliorations

Message par john duff » 08 avr. 2021 10:43

Oula on est loin d'être expert !! J'ai une vision sur ce qu'on a fait, et pour les renforts, je ne fait que supposer !

J'ai regardé la jauge micro => on parle pas de bateau mère, mais plutôt de bateau de référence. Le bateau de référence peut il changer???

Si oui :
Je n'ai pas trop de temps, mais peut être que notre Super président de classe pourrait contacter Nicolas Garnier (ou Jacques Fauroux??!!) pour nous aider à améliorer nos bateaux, surtout niveau structurel. Cela pourrait ensuite être traduit dans un guide d'amélioration, validé par MCF, pour que les proprio de Neptunes soient guidés pour renforcer à l'identique leur bateau.

Ces modifications pourraient être faites sur un Neptune, qui deviendrait alors LE bateau de référence, et petit à petit, au fil des améliorations des uns et des autres, plus de 10 bateaux seraient modifiés, on serait encore plus conforme à la jauge Micro

Bon c'est du travail, mais c'est peut être la seule voie pour que tout le monde soit content??

Avatar du membre
jerodada
Messages : 760
Enregistré le : 10 févr. 2014 11:01
Prénom : Jerome
Bateau : Neptune 550
Club : Les Voiles Marseillanaises
Localisation : Béziers
Contact :

Re: Le mât du micro, démâtage et améliorations

Message par jerodada » 08 avr. 2021 10:53

C'est un peu le sens de mon message hier. peut être réfléchir à cette évolution , pour des raisons de sécurité évidentes mais aussi d'amélioration de performances, pourquoi le nier? Le Neptune restera de toutes façons un support très abordable mais même à mon petit niveau j'ai vu la différence abyssale entre une navigation sur Hurle vent et Belle Valentine, confort, performance et plaisir.
Pour ce qui est de l'expertise, ne sois pas modeste car elle est acquise via votre boulot et vos réflexions permanentes, validés, hélas pour ls concurrents, sur l'eau :D . Peu sont aussi actifs et constructifs dans la classe.
A bientôt
Jérôme

Eric Flurian
Messages : 56
Enregistré le : 21 févr. 2014 6:41
Prénom : ERIC
Bateau : NEPTUNE 550
Club : CYVGL

Re: Le mât du micro, démâtage et améliorations

Message par Eric Flurian » 08 avr. 2021 12:06

Le bateau de référence c'est bien mais comme il y a déjà de nombreuses différences dans ceux qui ont été refités, ça risque d'être compliqué à vérifier, non ?
EX BROPTHERS IN CRIME, olivier m'avait dit qu'ils avaient fait un gros boulot à l'intérieur sans doute différent de IL FURIOSO.
De plus il y a déjà une grande différence de construction entre les Go et les Neptunes comme le faisait remarquer Fred Novak.
On rentre de nouveau dans la suspicion et tout et tout...
Je suis vraiment pour quelque chose de simple et facile à mettre en œuvre. Et comme tu l'as dit Jonathan, l'entrainement de l'équipage fait beaucoup. Et si il y a un ou plusieurs renforts en carbone, si on a tout découpé l'intérieur pour des raisons x ou y, renforcé le pont....etc etc et bien c'est plutôt une bonne chose si c'est bien fait. Et si c'est mal fait tant pis pour l'équipage. Et je ne pense pas que ce soit déterminant pour le résultat d'autant que depuis 2 ans que je régate en Neptune les régate au dessus de 15 nds sont rares...

Poids du bateau facile à vérifier
Poids de la dérive facile à vérifier
Et pour la sécurité :
Ce que le bateau doit relever est également facile à vérifier
Après....

Même un mât carbone ou pas à la limite je serai pour qu'il n'y ait pas de dif
Ceux qui peuvent investir sont content de le faire et ceux qui ne peuvent pas investir peuvent trouver de la satisfaction à battre les équipages qui en sont pourvus.
Fred Monnier qui aime bricoler son bateau comme d'autres, devrait pouvoir le faire sans avoir un doute sur la jauge et surtout être serein d'être dans les clous au regard des autres, etc... Et ça je pense qu'il ne faut surtout pas l'enlever aux équipages qui l'hiver bichonnent leur canote.

Tu parles de Nicolas Garnier que je ne connais pas mais j'ai bien lu tout le travail qu'il a fait sur son Neptune. Alors certes le bateau était très propre et le travail bien fait mais l'équipage très bon. Et si ce bateau était vendu comme pour IL FURIOSO par exemple, les nouveaux propriétaires seraient certains de partir sur une bonne base, mais les résultats pourraient être très différents...
C'est d'ailleurs le risque d'acheter un bateau qui marche :lol:

Avatar du membre
juliob2
Messages : 211
Enregistré le : 28 août 2007 19:43
Localisation : narbonne

Re: Le mât du micro, démâtage et améliorations

Message par juliob2 » 08 avr. 2021 14:02

Je lis vos commentaires, et je me rend compte malgré les années qui passent nous n'arrivons pas à trouver de solution à ce problème.

De mon point de vue il faut arriver à trouver un curseur qui permet de faire vivre ou voir survivre des bateaux vieux de plus de 40ans qui ont navigués ou ont été stockés parfois dans des conditions plus que limite.

Certaines évolutions sont nécessaires :
- liaison cockpit arrière coque
- reprise de la liaison coque pont qui est simplement collé riveté d'origine)
- mise en place de pièce permettant la diffusion de l'effort au niveau des cadènes (reprise sur la partie coque renfort intérieur)
- évolution du pont et autres endroits qui se délaminent

Globalement l'ensemble de ces points sont connus et à lister afin de permettre les évolution tout comme ça a été réalisé par le passé pour les GV à cornes.

Il convient de faire évoluer les bateaux dans l'esprit de ce qu'ils étaient à l'origine.
Si nous prenons Brother in Crime par exemple, à fait un bon travail de restauration. Cependant vu de l'extérieur son gouvernail avec un simple tube me dérange en rapport avec l'esprit d'origine.

Je crois donc que la conformité au bateau d'origine est une chose. mais la conformité à l'esprit du bateau d'origine en est une autre et je pense qu'il faut tendre vers la.

Pti'hobou
Messages : 80
Enregistré le : 26 déc. 2016 18:23

Re: Le mât du micro, démâtage et améliorations

Message par Pti'hobou » 09 avr. 2021 14:34

john duff a écrit :
06 avr. 2021 10:44
25 - 30 nds ce n'est pas extrême ! Il faut savoir naviguer dans ces conditions et il faut que le bateau soit préparé pour ça !

Frédéric, sous spi, l'étai à du devenir assez mou non ???
As tu modifié ton réglage de hauban ?

Avec le furieux on a navigué par 30nds, peut être plus en rafale, et en mer (Cap d'Agde) sous spi, plus de 13nds en surf, un vrai régale !
Après y'a moyen qu'on soit passé prés de la correctionnelle, une vague mal gérée, un enfournement, un spi qui claque trop ...
On avait pris pas mal de haubans (5-6 tours) pour augmenter la quête, et donc la tenue. Mais j'avoue ne pas me souvenir si nous avions fait la varangue a ce moment là. Et nos Bdf font 70cm !

Il sera assez difficile de comprendre la cause de la casse :
- Est ce que la coque sous la charge c'est resserrée, entrainant moins de tension dans le gréement, diminuant la quette, voir même passant le mat à l'avant?
- Barre de flèche trop courte? Par le passé, il a été écrit dans le forum qu'il valait mieux rallonger les bdf de 10cm, passant de 70 à 80cm => difficile à savoir, y'a plus grand monde qui navigue dans ces conditions aujourd'hui
- Assez de quête ?
- ...

Les causes possibles sont multiples !!!

Une chose est sûr, les Neptunes sont de formidables micro, qu'il faut rigidifier pour la performance, mais surtout pour la sécurité !

Nos bateaux sont vieux, plus aussi résistant qu'avant, donc il faut les faire évoluer si nous voulons continuer de naviguer avec et surtout d'être compétitif face à des flyers !

Jonathan, tu avais quel mât ? (un costaud ?).

john duff
Messages : 470
Enregistré le : 22 mai 2013 13:51
Prénom : Jonathan
Bateau : Il Furioso
Club : CV Rives de Léran

Re: Le mât du micro, démâtage et améliorations

Message par john duff » 09 avr. 2021 17:33

Non je pense pas ! Comparé à d'autre mat il est plutôt léger.
Ya plus d'autocollants sur le mat, je suppose que c'est un vieux zspar, mais sans conviction aucune !
la ferrure de bdf est bricolé tour comme les bdf, point s'accroche des haubans pareil...
On avait pensé à le changer, mais chez ag+ ils pètent un plomb ! Obligation de haubans diam 4, etai diam 5, patara obligatoire...
J'avais aussi contacté selden, qui paraît bien mieux qu'ag+, mais le prix est aussi bien mieux !

Avec du recul, les bdf 80cm tiennent bien le mat dans le médium, mais comme ça appui plus sur les haubans, ya forcément plus de compression dans les bdf, donc risque accru de pliage comme s'est arrivé sur ton bateau ?

Je suis quand même surpris !

Tu en as parlé à ag+ ? Les bdf qui plient avant le mat ?

Répondre