Micro péniche ?

Vous avez un projet un peu "hors-norme", c'est par ici ;-)

Modérateur : jerodada

Avatar du membre
Denis
Site Admin
Messages : 2061
Enregistré le : 20 déc. 2003 10:17
Prénom : Denis
Bateau : Neptune 550
Club : Virtual Regatta
Localisation : Rennes
Contact :

Micro péniche ?

Message par Denis » 30 oct. 2011 16:37

Pas de jeux de mot ...

David Raison remporte la mi-transat avec ça :
Image
Esthétique discutable, mais efficacité redoutable !
Transposable au micro ?

Avatar du membre
Fred
Site Admin
Messages : 2309
Enregistré le : 24 déc. 2003 12:00
Bateau : Neptune 550
Club : CNVV
Localisation : CNVV - LYON - Grand Large
Contact :

Re: Micro péniche ?

Message par Fred » 30 oct. 2011 22:55

Je voulais lancer un sujet la dessus et tu m'as dévancé
Si j'ai bien compris, le principe est d'allonger la longueur de flottaison
Ça doit bien marcher sur eau plate, mais comment le bateau passe les vagues ?
Mon club: le CNVV

Avatar du membre
Denis
Site Admin
Messages : 2061
Enregistré le : 20 déc. 2003 10:17
Prénom : Denis
Bateau : Neptune 550
Club : Virtual Regatta
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Micro péniche ?

Message par Denis » 30 oct. 2011 23:08

Après avoir posté mon message, j'ai trouvé quelques infos intéressantes :
- Voiles et Voiliers
- Les explications de David Raison en vidéo sur SeaSailSurf

Didier

Re: Micro péniche ?

Message par Didier » 31 oct. 2011 9:05

Faut que quelqu'un nous sorte un proto comme ça! Alors? Qui s'y colle?
Moi j'ai passé l'age...
Modifié en dernier par Didier le 31 oct. 2011 14:28, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Pierre-Jean DELPEUCH
Messages : 1013
Enregistré le : 12 févr. 2005 14:09
Localisation : Villenneuve / Lot
Contact :

Re: Micro péniche ?

Message par Pierre-Jean DELPEUCH » 31 oct. 2011 9:55

D'aprés mr Raison, le bateau est super éfficace au travers, ne tape pas trop dans les vagues, mais la surface mouillée importante le pénalise un peu dans le petit temps, il est obligé de le faire giter un maximum.

Transposable au micro? On a pas les mêmes conditions de navigation que les mini... est ce que les défauts du bateau ne ressortiraient pas plus que ses qualitées en micro?

Avatar du membre
Phil de Troy
Messages : 3424
Enregistré le : 24 déc. 2003 0:38
Prénom : Philippe
Bateau : Micro Proto Shanta
Localisation : Seneffe (BEL)
Contact :

Re: Micro péniche ?

Message par Phil de Troy » 31 oct. 2011 16:03

Super efficace au travers, la seule allure inutile en Micro, ce n'est pas sur un bord de dégagement de 100 m qu'on gagne une course... Par contre effectivement, pour la MT, ce sont des jours entiers au grand largue (en théorie)...
Merci d'être venus si nombreux régater en Belgique depuis plus d'un tiers de siècle !
Mon (vieux) site Web personnel - Les pages de mon Micro -
Quelques pages techniques Micro - Mes dernières aventures océaniques

Avatar du membre
Fred
Site Admin
Messages : 2309
Enregistré le : 24 déc. 2003 12:00
Bateau : Neptune 550
Club : CNVV
Localisation : CNVV - LYON - Grand Large
Contact :

Re: Micro péniche ?

Message par Fred » 02 nov. 2011 17:31

Ce qu'il dit également, c'est qu'il est hyper puissant, beaucoup de voilure. Sa largeur à la flottaison lui permet d'être plus raide et garder la toile plus longtemps.
La quille pendulaire lui permet de faire giter le bateau par petit temps et réduite la surface mouillée.

En transposant sur un micro, on peut faire giter le bateau par petit temps avec le lest mobile donc réduire la surface mouillée, mais par gros temps le micro n'est pas vraiment surtoilé et la surlargeur se justifie moins.
Mon club: le CNVV

Avatar du membre
Denis
Site Admin
Messages : 2061
Enregistré le : 20 déc. 2003 10:17
Prénom : Denis
Bateau : Neptune 550
Club : Virtual Regatta
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Micro péniche ?

Message par Denis » 02 nov. 2011 22:11

D'après ce que j'ai pu comprendre, son mini n'est pas particulièrement défavorisé au près ou au portant face aux autres. Au près, il reconnait un manque de cap, compensé par une plus grande vitesse. Est-ce suffisant pour se sortir d'une ligne de départ encombrée de dizaines de bateaux ?

Le manque de vitesse par petit temps semble être compensé par la quille inclinable pour faire giter le bateau. Sur nos micros, nous avons du lest mobile en chair et en os pour assurer cette tâche !

Concernant la surpuissance par gros temps, je ne suis pas sûr de te suivre Fred. J'ai vécu pas mal de situations où nous étions sur-voilés avec nos micros (sans prendre de ris, of course ...). Est-ce que dans ces situations un micro avec plus de largeur permettrait de faire la différence ?

Avatar du membre
Fred
Site Admin
Messages : 2309
Enregistré le : 24 déc. 2003 12:00
Bateau : Neptune 550
Club : CNVV
Localisation : CNVV - LYON - Grand Large
Contact :

Re: Micro péniche ?

Message par Fred » 03 nov. 2011 15:35

Le Mini à 48m² au près pour .750 t soit 64m²/t
Le micro à 18m² pour 0.450 t soit 40m²/t

Je voulais dire que l'on est très rarement sur-toilé en régate.

Dans le schéma de l'article de V & V, je ne comprends pas en quoi la réduction de l'angle à la gite axe/flottaison améliore les performances :
Image
Mon club: le CNVV

Avatar du membre
FRA29267
Messages : 47
Enregistré le : 11 juin 2010 22:52
Bateau : express 600

Re: Micro péniche ?

Message par FRA29267 » 03 nov. 2011 23:14

Une réponse à ta question fred, notamment dans les chapitres 1 et 4.

http://www.finot.com/accueil/ecrits_presentation.htm

Avatar du membre
FRA29267
Messages : 47
Enregistré le : 11 juin 2010 22:52
Bateau : express 600

Re: Micro péniche ?

Message par FRA29267 » 03 nov. 2011 23:16

Désolé. mauvais lien , le bon est ci -dessous
http://www.finot.com/ecrits/vitessecoq/ ... ccueil.htm

Avatar du membre
Phil de Troy
Messages : 3424
Enregistré le : 24 déc. 2003 0:38
Prénom : Philippe
Bateau : Micro Proto Shanta
Localisation : Seneffe (BEL)
Contact :

Re: Micro péniche ?

Message par Phil de Troy » 05 nov. 2011 10:03

Denis a écrit :D'après ce que j'ai pu comprendre, son mini n'est pas particulièrement défavorisé au près ou au portant face aux autres. Au près, il reconnait un manque de cap, compensé par une plus grande vitesse. Est-ce suffisant pour se sortir d'une ligne de départ encombrée de dizaines de bateaux ?

Le manque de vitesse par petit temps semble être compensé par la quille inclinable pour faire giter le bateau. Sur nos micros, nous avons du lest mobile en chair et en os pour assurer cette tâche !
(...)
Différence fondamentale entre un bateau qui fait des courses d'une heure au contact et un bateau océanique, pour lequel la position sur une ligne de départ n'est pas vitale, de même que la relance après un virement de bord, on peut consacrer quelques minutes à basculer une quille...
Différence entre un plan d'eau limité et un océan sans rivages, ou presque. Si on a moins de cap, on et plus vite au bord, donc a VMG (gain au vent) égal, le bateau qui pointe le plus haut virera moins souvent, et si en prime le virement de bord est quasi instantané et sans perte significative de vitesse, y a pas photo...
Merci d'être venus si nombreux régater en Belgique depuis plus d'un tiers de siècle !
Mon (vieux) site Web personnel - Les pages de mon Micro -
Quelques pages techniques Micro - Mes dernières aventures océaniques

Avatar du membre
Vincent
Messages : 53
Enregistré le : 19 août 2013 18:38
Bateau : Formateur en informatique
Localisation : Grenoble

Re: Micro péniche ?

Message par Vincent » 20 sept. 2013 18:33

En ces temps de préparation de la mini-transat, je déterre le topic de la baignoire flottante, pour citer le nom du bateau, Magnum, alias Teamwork 747. En effet, j'ai fait une recherche dans le forum sur "Magnum", et je n'ai rien trouvé. Voilà qui est rectifié pour les générations futures :wink: .
Magnum.jpg
Magnum.jpg (40.11 Kio) Vu 4266 fois
Je n'étais pas encore sur inscrit ici lors de ce débat, et voici 2 points que j'aurais aimé y ajouter :

1/ apparemment efficace aussi au près :
Phil de Troy a écrit :Super efficace au travers, la seule allure inutile en Micro, ce n'est pas sur un bord de dégagement de 100 m qu'on gagne une course...
Contrairement à une opinion assez répandue, très efficace au portant ne signifie pas forcément nul au près, comme le confirme cette vidéo de V&V :
http://www.voilesetvoiliers.com/les-vid ... ison-scow/

2/ gros avantage pour l'aménagement : un des points durs de la jauge micro est l'habitabilité, et tout ce qu'on demande à loger dans une si petite coque : 3 couchettes, de la place pour les petons, 1.80 m de banquette... Avec cet avant hypertrophié, c'est au minimum 30 cm de gagné dans le cockpit, donc un poids d'équipage mieux centré...

Dommage que ça soit si compliqué de construire un proto :cry: ...

Avatar du membre
Vincent
Messages : 53
Enregistré le : 19 août 2013 18:38
Bateau : Formateur en informatique
Localisation : Grenoble

Re: Micro péniche ?

Message par Vincent » 25 sept. 2013 21:37

Vincent a écrit : 2/ gros avantage pour l'aménagement : un des points durs de la jauge micro est l'habitabilité, et tout ce qu'on demande à loger dans une si petite coque : 3 couchettes, de la place pour les petons, 1.80 m de banquette... Avec cet avant hypertrophié, c'est au minimum 30 cm de gagné dans le cockpit, donc un poids d'équipage mieux centré...
Je me cite moi-même... ça s'arrange pas !

Et maintenant un essai en image : largement plus de 30 cm gagnés !
Micro-magnum.jpg
Micro-magnum.jpg (19.24 Kio) Vu 4004 fois
3 couchettes de front. Un cockpit à 2.95 m.

Y'a plus qu'à attendre que Renan vienne me dire que ça a déjà été fait :wink:

Avatar du membre
ROBERT Renan NED17
Messages : 1668
Enregistré le : 13 mars 2004 17:23
Bateau : Neptune 550 et Arte
Localisation : Pays-bas
Contact :

Re: Micro péniche ?

Message par ROBERT Renan NED17 » 26 sept. 2013 17:40

Ben oui et non,
Il fut un temps ou les architectes navals amateurs copiaient les formes et innovations vues dans les revues nautiques.
Si je me souvient bien, Le cabinet du Graal avait construit le proto speedy gonzales avec une etrave large de plus de 30-40 cm au niveau du pont.
Un proto tres moyen...

Les glenans avaient fabrique des protos volumineux et lents!

C'etait la mode des voiliers surprises archambaut tronques devant et derriere pour arriver au 6.50m maxi de la classe minitransat.
Les micros de production francais en portent encore les sequelles.

Il ne suffit pas de copier, il faut que le bateau ne soit pas un "sabot".
Les micro rapides sont etroit de flottaison. Les autres sont des sabots.

Un micro n'est pas un mini transat. Ce qui marche pour l'un...

On va bientot voir le super micro avec le foil horizontal au travers de la coque, puis le foilage type AC72 devrait suivre, etc.

Fashion victime.
Si t'affales t'es un lache!

Répondre