Conseils du vainqueur de la 34e Microcup en division Régate

Neptune, Go, Microsail, Micro Gem, .... cet espace est pour vous

Modérateur : jerodada

Avatar du membre
Fench
Messages : 769
Enregistré le : 03 janv. 2004 20:24
Prénom : François
Bateau : Neptune 550 ex Moutonne
Club : Cnse
Localisation : Saint Etienne-Saint Victor
Contact :

Conseils du vainqueur de la 34e Microcup en division Régate

Message par Fench » 06 sept. 2010 21:07

Je vous joins le mail de Nicolas que je remercie de tout cœur de part de notre association Go-Neptune
Francois

Bonjour François,
Je te fais parvenir ce mail dans le but d'apporter ce qu'on peut à la flotte Neptune, peux-tu le faire circuler à ceux qui désirent de l'aide ? Le mettre sur le site est aussi possible, mais comme la plupart des points s'appliquent à n'importe quel bateau, on va aider aussi les non Neptune ... Cela ne me gène pas.
Merci,
A+
Nicolas

Bonjour à tous,

J'avais promis de vous aider autant que possible, voici une première étape.

D'abord, mon interprétation du Mondial est la suivante : Les Neptunes se sont persuadés que d'autre bateaux étaient intouchables et naviguent donc beaucoup "entre eux". Cela ne favorise pas la performance globale de la flotte Neptune. De plus, c'est faux à mon avis : le Neptune est au niveau des protos au près ce qui permet de naviguer avec de l'air frais au premier bord, c'est vraiment inestimable comme avantage avec 70 bateaux sur la ligne de départ, nous l'avons vu dans la dernière manches, un dévent c'est une longueur de perdue tous les 50 à 100m ... Au portant, c'est plus dur et il faut se battre, mais en s'avançant bien dans le bateau, on reste compétitif si les concurrents ne sont pas trop bien menés.
Ces bateaux intouchables sont avant tout de bons équipages, si les bateaux sont un peu meilleurs, certainement, cela peut être comblé par une meilleure optimisation. Or avec une flotte de Neptune aussi importante, une optimisation est vraiment plus simple qu'avec un seul bateau. Il faut exploiter cette force.

Pour information, voici aussi quelques commentaires :

Je me rends compte sur les photos que les focs des Neptunes sont assez excentrés en général, cela interdit de faire du cap. Je ne sais pas où est notre foc au près, je pourrait mesurer, mais en principe mieux vaut avoir un foc puissant et recentré qu'un foc plat et excentré. La GV impose au vent de passer devant elle (en l'empêchant de passer derrière le mat), d'autre part elle aspire l'air qui sort du foc (car l'air accélère sous le vent de la GV créant une dépression), donc les filets d'air ne peuvent pas décrocher sous le vent du foc, on peut le creuser un maximum sans risque. La limite est que le foc ne tire plus assez vers l'avant (s'il est trop centré), ou qu'il renvoie trop dans la GV bloquant un peu tout le phénomène.
Ce point est vraiment capital car le Neptune est une bête de près (ce qui lui permet de "compenser" un réglage non optimum et masque donc ce "problème"). Nous n'avions quasiment pas de déficit par rapport à la plupart des protos sur mer plate, ça devrait être la "vitesse cible" d'un Neptune.

Autre point Capital : les voiles ne doivent pas pouvoir être autrement que comme on veut qu'elles soient... En clair, si une voile peut bouger si on force anormalement sur le point d'écoute (sans toucher aux réglages), c'est un problème : cela signifie que si le vent change (en force) ou si le bateau bouge (clapot), la voile va bouger. Une voile qui bouge par rapport au bateau, c'est de l'énergie gaspillée, c'est aussi des filet d'air qui peuvent être perturbés et ne plus travailler correctement.
La seule justification à avoir une voile qui bouge est d'être tolérant, dans le clapot par exemple, comme le bateau bouge, les filets d'air sont de toute façon perturbés, et une voile "souple" permet d'atténuer les perturbations, mais au détriment de l'efficacité, en clair c'est "moins pire". Pour rendre plus tolérant, on peut par exemple réduire la tension du gréement, border moins pour laisser les chutes libres, ... mais même dans ce cas, les points d'écoute ne devraient pas "osciller" si possible.
Notez bien que c'est toute la différence entre un bateau de course moderne et un bateau ancien : coque plus raides (tissus mieux utilisés), mat plus raide (carbone), haubanage plus raide (rod) et surtout voiles plus raides. Pour les voiles, l'avantage est double puisque cela permet d'avoir une meilleure forme aussi.
Sur Micro Mood, tout a été fait pour avoir de la raideur : structure améliorée au niveau de la descente pour bloquer la section, gréement tendu, bouts raides, accastillage permettant d'imposer la forme à la voile et voiles raides.

Il faut aussi impérativement avoir des "marques" sur les écoutes et les bouts de réglage, car une fois que tout est raide, on se rend compte qu'on a plus à toucher à rien sauf grosse variation de vent. Et sur un départ, celui qui "sort" devant est celui qui a trouvé le plus vite sa vitesse maxi. Il y a une phase de lancement du bateau où les voiles sont bordées petit à petit, mais 15 secondes après avoir décidé de "lancer", le bateau doit être parfaitement réglé et lancé, le barreur ne doit plus se poser aucune question et "sortir" son bateau en avant de la flotte. Seules des marques permettent d'être au rappel maxi et de "savoir" qu'on est optimum en terme de réglage.

Enfin tant qu'on parle de départ, pensez à lancer le bateau, un bateau ne peut faire du près que s'il est rapide, naviguer "haut" sans vitesse pendant 5 secondes et le départ est mort : vous dérapez sur le bateau sous le vent et c'est fini. Au contraire, naviguer un poil bas et vous serez surement à l'optimum (on navigue toujours haut dans une flotte), si vous vous êtes gardé 2 longueurs libres sous le vent avant le départ, c'est gagné, vous "écrasez" le bateau sous le vent qui lui navigue haut et êtes devant avec de l'air frais. Là, c'est 1 longueur de gagnée tous les 100m sur le gros de la flotte !

Enfin, on rentre dans des choses plus anecdotiques : optimisation du poids (gain sur le pont et ajout de gueuses), profil de dérive (la surface est identique à l'originale), surface de safran, ... Je doute que tout cela crée un réel avantage, c'est plus pour le plaisir d'avoir un beau bateau.

Il faudrait aussi parler un peu du safran, dont la compensation est faible, cela permet d'avoir un bon "retour" sur ce qui se passe à bord, on barre mieux. Je ne sais pas comment sont les autres, c'est aussi une affaire de goût, j'aime les bateaux qui parlent ...

Heureusement, la vitesse ne fait pas tout, et l'équipage fait 80% du résultat : Si on décortique une manche typique de Micro Mood, on obtient ceci :
- Départ : nous avons fait en tout 10 départs, 1 était complètement raté (départ dans le dévent d'un bateau à la dernière manche), 2 étaient moyens (l'un du mauvais coté de la ligne mais dégagé, l'autre bloqué sans possibilité de virer mais là encore dans du vent frais), les 7 autres étaient quasi-parfaits, vent frais, dans les 3 premiers avec possibilité de virer. Au final, seul le départ dans le dévent est un drame car on passe dans les 25 au vent. Tous les autres permettent de naviguer avec du vent frais ce qui assure une place dans les 10 en haut.
- Premier près : un bon départ, de bons virements, jamais de dévent et un placement sans trop de risque assurent un passage en haut dans les 3 à 5 premiers. Le bateau est "magique" à cette allure.
- Au portant, on limite la casse ... et on choisit la bouée qui permet d'aller du bon coté sans recroiser la flotte des spis au près.
- Au deuxième près, on profite à nouveau du bateau pour si possible doubler quelques bateaux (ceux qui vont du mauvais coté). Dans tous les cas, pas de dévent !!!
- Dernier portant, on protège l'intérieur du parcours à tout prix.
- Dernier bord, ouf il est court !

Dernière chose : la trainée d'un voilier est de plusieurs types, et on peut agir sur 2 d'entre eux : le "frottement" de l'eau sur la coque et le déplacement de l'eau autour de la coque (il faut bien que l'eau se pousse pour que la coque passe) cela crée des vagues. Il faut retenir ceci : à faible vitesse, le "frottement" est prédominant, on peut le diminuer pas mal en réduisant la surface en contact avec l'eau, il faut s'avancer au maximum pour décoller l'arrière. A haute vitesse, c'est la "trainée de vague" qui est prédominante, on peut la diminuer en allongeant le bateau, il faut alors plutôt se reculer pour immerger le tableau et éviter de giter trop, l'eau voit alors un bateau plus long qu'il n'est en réalité. Sur le Neptune, il faut avancer tous les poids jusqu'à 10-12kt je pense, au portant principalement. ensuite on recule les poids et sans doute l'équipage au moins au près. Il faut tester pour affiner.

Conclusion : Je pense qu'il faut d'abord pouvoir régler les focs au mieux, ensuite naviguer entre Neptunes en entrainement pour valider ses réglages et positionnement dans le bateau. Après ça, on ne s'occupe plus de réglage (on les connait) ce qui permet de s'entrainer aux départ, aux virements, ... Et surtout regardez autour du bateau pour voir ce qui va se passer pour exploiter au mieux le plan d'eau, c'est encore le meilleur moyen de gagner des places ...

Je répondrais bien évidement le plus précisément possible à toute question.

A bientôt,
Nicolas

Image
Image haute résolution

Image
Image haute résolution

Image
profil
:sm55: : :? :wink: :lol:

Avatar du membre
Denis
Site Admin
Messages : 2061
Enregistré le : 20 déc. 2003 10:17
Prénom : Denis
Bateau : Neptune 550
Club : Virtual Regatta
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Conseils de notre champion du monde Nicolas Garnier

Message par Denis » 06 sept. 2010 21:26

Excellent ! Merci à Nicolas et sus aux protos :sm39:

Avatar du membre
rv69
Messages : 282
Enregistré le : 28 nov. 2004 12:32
Bateau : Neptune 5.50 microtune (les 3 petits cochons pour les intimes)
Localisation : LYON -GRAND LARGE - CNVV

Re: Conseils de notre champion du monde Nicolas Garnier

Message par rv69 » 07 sept. 2010 22:34

Merci pour cette analyse, et pour les astuces.
J'ai quelques photos (volées) de Micro Mood : François, aurais-tu les coordonnées (ou pourrais-tu demander à Nicolas) son accord pour mettre ces (et ses) photos sur le site ?

Question sur les photos de Nicolas : Quel est ce petit boitier ?
On dirait 8 piles qui pendouillent, mais qu'est-ce qu'elles alimentent (12V) ? radio FM, VHF, lecteur MP3
Petit boitier.JPG
petit boitier ?
Petit boitier.JPG (15.15 Kio) Vu 8862 fois

Avatar du membre
Fred
Site Admin
Messages : 2309
Enregistré le : 24 déc. 2003 12:00
Bateau : Neptune 550
Club : CNVV
Localisation : CNVV - LYON - Grand Large
Contact :

Re: Conseils de notre champion du monde Nicolas Garnier

Message par Fred » 08 sept. 2010 13:21

Bravo Nicolas pour sa contribution qui est, je trouve, tout a fait dans l'esprit de la classe.
Par ailleurs, Nicolas et son équipage nous a montré le vrai potentiel du Neptune et notre vitesse/cap cibles doivent être ceux des protos
Question : en quoi le renfort au niveau de la descente influe sur la rigidité du grement et ne serait il pas judicieux de réaliser ce type de renfort au niveau des cadènes ?
Mon club: le CNVV

Avatar du membre
Fench
Messages : 769
Enregistré le : 03 janv. 2004 20:24
Prénom : François
Bateau : Neptune 550 ex Moutonne
Club : Cnse
Localisation : Saint Etienne-Saint Victor
Contact :

Re: Conseils de notre champion du monde Nicolas Garnier

Message par Fench » 08 sept. 2010 13:52

pour les photos RV tu peux les mettre sur le site d'après Nicolas
Ce qui m'a le plus impressionné entre autre sur Micro Moon est le système de rigidification des points amure du foc et de la grande voile par des bouts très fins sur la base d'un triangle avec diagonale
:sm55: : :? :wink: :lol:

Avatar du membre
Fred
Site Admin
Messages : 2309
Enregistré le : 24 déc. 2003 12:00
Bateau : Neptune 550
Club : CNVV
Localisation : CNVV - LYON - Grand Large
Contact :

Re: Conseils de notre champion du monde Nicolas Garnier

Message par Fred » 08 sept. 2010 17:13

Fench a écrit : système de rigidification des points amure du foc et de la grande voile par des bouts très fins sur la base d'un triangle avec diagonale
Je n'ai pas vu de photo de cela, tu en as ?
Mon club: le CNVV

Avatar du membre
Fred
Site Admin
Messages : 2309
Enregistré le : 24 déc. 2003 12:00
Bateau : Neptune 550
Club : CNVV
Localisation : CNVV - LYON - Grand Large
Contact :

Re: Conseils de notre champion du monde Nicolas Garnier

Message par Fred » 08 sept. 2010 17:19

Le lien vers le topic où j'ai mis toutes les photos de Micro Mood lors de la Micro Cup 2010 : viewtopic.php?f=20&t=1581
Mon club: le CNVV

Avatar du membre
Denis
Site Admin
Messages : 2061
Enregistré le : 20 déc. 2003 10:17
Prénom : Denis
Bateau : Neptune 550
Club : Virtual Regatta
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Conseils de notre champion du monde Nicolas Garnier

Message par Denis » 08 sept. 2010 19:10

D'autres photos envoyées à François par Nicolas (cliquez sur le lien en dessous de l'image pour une version haute résolution) :
Image
Image haute résolution

Image
Image haute résolution

Image
Image haute résolution

Image
Document pdf

Image
Image haute résolution

Image
Image haute résolution

Avatar du membre
rv69
Messages : 282
Enregistré le : 28 nov. 2004 12:32
Bateau : Neptune 5.50 microtune (les 3 petits cochons pour les intimes)
Localisation : LYON -GRAND LARGE - CNVV

Re: Conseils de notre champion du monde Nicolas Garnier

Message par rv69 » 08 sept. 2010 22:37

Voici quelques photos que j'ai pris au ponton
1 Le point d'amure du foc
DSC00113 point amure foc (tjrs pas de noeud)-réduit.jpg
DSC00113 point amure foc (tjrs pas de noeud)-réduit.jpg (28.06 Kio) Vu 8461 fois
Nicolas n'a pour l'instant pas de réglage de l'étai. Il étarque en matant puis ne retouche pas le réglage (apparemment à Quiberon de pétole à 4B).
L'idée du palan en pied d'étai (cf Espilon) pourrait l'intéresser.
Notez la petite manille pour étarquer le point d'amure du génois => pas de noeud, donc pas de déréglage

2 Le barber d'écoute de foc
DSC00114 barber de foc-réduit.jpg
DSC00114 barber de foc-réduit.jpg (21.22 Kio) Vu 8457 fois
DSC00125 point d'écoute foc-réduit.jpg
DSC00125 point d'écoute foc-réduit.jpg (30.01 Kio) Vu 8450 fois
Les possibilité de réglages sont infinies !
Une fois le réglage trouvé, il faudra prendre des repères. Mais attention à ne pas avoir de système dé-réglable !
Modifié en dernier par rv69 le 09 sept. 2010 22:45, modifié 1 fois.

Avatar du membre
rv69
Messages : 282
Enregistré le : 28 nov. 2004 12:32
Bateau : Neptune 5.50 microtune (les 3 petits cochons pour les intimes)
Localisation : LYON -GRAND LARGE - CNVV

Re: Conseils de notre champion du monde Nicolas Garnier

Message par rv69 » 08 sept. 2010 23:01

3 pied de mat et piano
DSC00118 pied de mat-réduit.jpg
DSC00118 pied de mat-réduit.jpg (37.63 Kio) Vu 8455 fois
Certains bouts passent directement dans les pontets : je suppose que c'est valable si pas trop d'effort
DSC00119 devant le piano marques de réglage barber de foc-réduit.jpg
DSC00119 devant le piano marques de réglage barber de foc-réduit.jpg (35.34 Kio) Vu 8453 fois
Notez les différentes marques de réglage
pontets blancs, les bouts blanc : circuit des barbers de foc (2 Y en parallèle)
DSC00120 piano Rg -Gr -barb foc -Jn cuni foc -Bl hb tangon +cuniGV-réduit.jpg
DSC00120 piano Rg -Gr -barb foc -Jn cuni foc -Bl hb tangon +cuniGV-réduit.jpg (33.42 Kio) Vu 8453 fois
Le piano :
taquet Rouge = drisse ? (blanc rouge)
taquet Gris = dérive (blanc jaune vert) + dérive (bleu) (un qui monte, l'autre qui descend)
coinceur gris = barbeur foc (jib barber + jib trans control) Le barber noir fait en + un palan 2 brins : départ du piano, anneau au pied du Y et retour au coinceur
taquet Jaune= cuni foc (blanc jaune)
taquet Bleu = hale bas tangon (blanc rouge sans poulie )+ cunningham GV (blanc bleu)

Sur le plan de pont en PDF et en anglais, ce n'est pas tout à fait la même répartition
Modifié en dernier par rv69 le 09 sept. 2010 22:42, modifié 1 fois.

Avatar du membre
rv69
Messages : 282
Enregistré le : 28 nov. 2004 12:32
Bateau : Neptune 5.50 microtune (les 3 petits cochons pour les intimes)
Localisation : LYON -GRAND LARGE - CNVV

Re: Conseils de notre champion du monde Nicolas Garnier

Message par rv69 » 08 sept. 2010 23:12

A quoi servent les winches :
DSC00121 Winch foc + ... -réduit.jpg
DSC00121 Winch foc + ... -réduit.jpg (30.95 Kio) Vu 8446 fois
Réponse :
à Tribord : hale bas GV + 2 drisses Foc + spi
à babord : hale bas GV + 2 drisses GV + spi

On peut envoyer le spi avec un équipage sur n'importe quel bord, mais comment ça peut marcher ?
DSC00122 baille à spi (capot fermé)-réduit.jpg
DSC00122 baille à spi (capot fermé)-réduit.jpg (39.38 Kio) Vu 8443 fois
La baille à spi qui permet de naviguer capot fermé

DSC00124 stick de barre-réduit.jpg
DSC00124 stick de barre-réduit.jpg (26.8 Kio) Vu 8443 fois
Le stick de barre : rigide
Le tableau arrière entier ! (comme les filières du balcon AV aux pied des cadènes de hauban) => 1 peu + de sécurité pour la navigation en croisière et en famille
Modifié en dernier par rv69 le 09 sept. 2010 23:12, modifié 1 fois.

Avatar du membre
rv69
Messages : 282
Enregistré le : 28 nov. 2004 12:32
Bateau : Neptune 5.50 microtune (les 3 petits cochons pour les intimes)
Localisation : LYON -GRAND LARGE - CNVV

Re: Conseils de notre champion du monde Nicolas Garnier

Message par rv69 » 08 sept. 2010 23:20

Et pour finir le circuit d'écoute de GV :
DSC00123 chariots d'écoute GV + reprise pataras-réduit.jpg
DSC00123 chariots d'écoute GV + reprise pataras-réduit.jpg (27.81 Kio) Vu 8435 fois
Le pataras est ramené entre barreur et l'équipier AR sur chaque bord : à utiliser dans les claques pour ouvrir la chute de la GV
DSC00127 chariots d'écoute GV-réduit.jpg
DSC00127 chariots d'écoute GV-réduit.jpg (26.91 Kio) Vu 8442 fois
Les 2 chariots d'écoute. Voir le fichier PDF un peu plus haut qui montre bien le principe et le but : remonter la bome au vent.
DSC00126 réglage pentoire écoute GV (pas au point)-réduit.jpg
DSC00126 réglage pentoire écoute GV (pas au point)-réduit.jpg (23.06 Kio) Vu 8435 fois
Pour remonter la bôme au vent. Mais apparemment dixit Nicolas, le système n'est pas pratique à utiliser, même si le résultat est bon.

Bon j'arrête là pour ce soir, il me reste les photos de la dérive et du puits...
Modifié en dernier par rv69 le 09 sept. 2010 23:16, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Denis
Site Admin
Messages : 2061
Enregistré le : 20 déc. 2003 10:17
Prénom : Denis
Bateau : Neptune 550
Club : Virtual Regatta
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Conseils de notre champion du monde Nicolas Garnier

Message par Denis » 09 sept. 2010 9:27

rv a écrit :Question pour Denis : comment mettre les photos en plus petit, et en plus gros si on clique dessus ?
Ce que j'ai conseillé à Hervé :
Préparer deux versions de la photo, une aux dimensions réduites (de l'ordre de 512 pixels de largeur maximum) pour l'afficher sur le forum, et l'autre version en haute résolution qui sera indiquée par un lien et s'affichera dans une fenêtre à part en cliquant sur ce lien (voir les exemples plus haut).

fransous

Re: Conseils de notre champion du monde Nicolas Garnier

Message par fransous » 09 sept. 2010 22:49

Un grand merci à Nicolas pour toutes ses explications.
J'ai eu la chance d'avoir son équipier sur mon bateau au retour de la dernière manche qui m'a déjà expliqué pas mal d'astuces.
Vraiment un grand merci à cet équipage qui va nous faire tous progresser.
Francis

Avatar du membre
rv69
Messages : 282
Enregistré le : 28 nov. 2004 12:32
Bateau : Neptune 5.50 microtune (les 3 petits cochons pour les intimes)
Localisation : LYON -GRAND LARGE - CNVV

Re: Conseils de notre champion du monde Nicolas Garnier

Message par rv69 » 09 sept. 2010 23:19

Il reste la dérive :
Commençons par le puits vu de dessus
DSC00116 puits de dérive-réduit.jpg
DSC00116 puits de dérive-réduit.jpg (30.58 Kio) Vu 8435 fois
toujours vu du pont, l'avant
DSC00115 puits de dérive AV-réduit.jpg
DSC00115 puits de dérive AV-réduit.jpg (22.44 Kio) Vu 8439 fois
Le puits fait toujours ses 60mm de large, la dérive fait environ 40mm

Vu juste sous le pied de mat :
DSC00133 puits de dérive AR-réduit.jpg
DSC00133 puits de dérive AR-réduit.jpg (30.67 Kio) Vu 8422 fois
Le nombre de bout bleu indique la présence d'un palan :
2 brins pour descendre, 1 brin pour monter. (ou le contraire ?)
Le blanc et rouge-jaune ne sert qu'à sortir la dérive, où à l'assurer autour du pied de mat en navigation.
Modifié en dernier par rv69 le 09 sept. 2010 23:30, modifié 1 fois.

Répondre