Microsail Q

Neptune, Go, Microsail, Micro Gem, .... cet espace est pour vous

Modérateur : jerodada

Répondre
Avatar du membre
Fred
Site Admin
Messages : 2316
Enregistré le : 24 déc. 2003 12:00
Bateau : Neptune 550
Club : CNVV
Localisation : CNVV - LYON - Grand Large
Contact :

Microsail Q

Message par Fred » 27 mai 2009 11:30

Un membre du cnvv voudrait des renseignements sur le Microsail version Q :

Que penses tu du microsail version Q ( dérive lourde 110 kg qu'on peut alléger à 50 kg pour régater )
1- c'est une péniche qui ne vaudra jamais le pire des Neptunes
2- Certains parviennent à se classer au prix de quelques bricolages
3- y a t il des points typiques a surveiller sur les occases microsail ( du type ramollissement de la coque a tel endroit , entrée d'eau dans le puits etc.. )
Mon club: le CNVV

Avatar du membre
Phil de Troy
Messages : 3424
Enregistré le : 24 déc. 2003 0:38
Prénom : Philippe
Bateau : Micro Proto Shanta
Localisation : Seneffe (BEL)
Contact :

Re: Microsail Q

Message par Phil de Troy » 27 mai 2009 20:55

Le Q est un D ou un Q modifié.

D'où gain de 100 (D) ou 70 kg (M), 40 kg pour la dernière génération de M
Le D avait un lest en fonte boulonné sous la coque, une sorte de pentagone autour de l'avant du puits de dérive.
Le M a un lest en fonte dans la coque, sensiblement au même endroit.

Si on alourdit le lest de 100 kg en retirant 200 kg de l'avant de la coque, on modifie l'assiette, sur la plupart des Q, le tableau arrière traîne de l'eau si l'équipage n'est pas vigilant. Raison pour laquelle le Q n'est pas pénalisé par le HN, malgré l'importante différence de poids.
Le meilleur technicien du Microsail, Jacques Pottier, m'a confié qu'il serait parfaitement possible de réaliser un Q au poids de 540 kg, avec les coques actuelles du CN Frank Roy, sans tomber hors des limites de stabilité.

On NE PEUT PAS réduire la dérive à 50 kg pour régater, sauf si on veut courir en Proto. Mais dans ce cas, autant envisager une refonte complète, et le minimum serait de mettre un mât plus léger, un safran de 5 kg comme Renaud sait les faire, et une dérive optimisée... mais au prix d'un Proto d'occase, ce serait plutôt un massacre inutile.

Prends les Microsail qui marchent (Plume, Grain d'Sail), ils vont quand même plus vite que les Neptune qui ne sont pas optimisés...

Maintenant, soyons clairs pour tout le monde, si l'ambition est de faire une carrière internationale, même le plus pointu des Neptune ne sera probablement pas au top face à des bateaux conçus un quart de siècle plus tard, avec un mât carbone et des voiles aux coupes illicites pour l'association de propriétaires.

Au plus haut niveau de la Classe Micro, nous ne souhaitons pas que l'esprit des divisions Régate et Croiseurs aille plus loin que la régate équitable, où chacun peut s'offrir le même bateau à des conditions raisonnables. Seraient clairement illicites la construction d'une coque avec des matériaux ultra-chers même si les lignes d'eau sont identiques à celles de l'original. Nous sommes d'ailleurs dans l'impossibilité de contrôler la stricte conformité de plus de 100 types de bateaux différents, pour lesquels la documentation est parfois lacunaire.
Merci d'être venus si nombreux régater en Belgique depuis plus d'un tiers de siècle !
Mon (vieux) site Web personnel - Les pages de mon Micro -
Quelques pages techniques Micro - Mes dernières aventures océaniques

Répondre